Etudier

Monétiser l'audience d'un blog est-il un sujet qui peut être abordé dans déclencher de passions ? Lisez cet article et dites le nous !

 

S'il est un sujet tabou qui a longtemps été tabou dans la blogosphère, c'est bien la monétisation de l'audience. Si le blogger de base met tant d'énergie et de passion dans la rédaction des posts de son site, c'est d'abord parce qu'il a besoin de parler, de partager ses idées et beaucoup d'être reconnu par les internautes et ses pairs.

Mais passé les 3 premiers mois, les 50 premières idées d'articles, les 10 000 premiers visiteurs et les 10 premières citations presse, on observe souvent un phénomène d'essouflement qui explique un taux de mortalité des blogs relativement important.

D'aucun diront que c'est à ce moment que l'on répère les vrais bloggers (ceux qui ont encore 250 idées d'articles devant eux, ainsi que les 250 heures pour les rédiger) des faux bloggers (les scribouillards à la petite semaine).

Mais même les vrais bloggeurs s'essouflent au bout d'un moment, notamment lorsqu'ils n'obtiennent plus de retombées indirectes (pour leur activité de consultant, par exemple ou de part les responsabilités qu'ils occupent: DG d'une plateforme de blogs, par exemple, suivez mon regard...).

Même Loïc Lemeur finit par marquer le coup: après des années de bons et loyaux services, il cherche à trouver des bloggeurs qui alimenteront son blog à sa place.

La raison en est simple: rédiger des articles pour la communauté est un véritable travail et, lorsque ce travail devient lourd, une contrepartie financière peut aider à entretenir la motivation.

Mais l'audience de la plupart des blogs est difficilement monétisable: avec le programme Adsense ou l'affiliation, seuls s'en tirent, en général, les sites traitant de sujets technologiques ou shopping. Si ces derniers ont atteint une audience qui se compte en milliers de visiteurs par jour (autant dire, une infime minorité de blogs), ce type de revenu permet de nourrir une équipe de bloggers low cost (un plein temps, trois stagiaires., deux co bloggers freelance remunéré à la performance..)

La vente de liens amis, sujet tabous parmi les sujets tabous, permet de collecter quelques dizaines ou centaines d'euros supplémentaires par mois.

La publication payante de posts pour des marques qui souhaitent faire du buzz, est encore plus tabou mais complète les revenus de nombreux sites shopping.

La publicité 2.0 spécial blog ne touche que les blogs avec les plus fortes audiences.

Mais pour tous les autres petits blogs, ceux qui parlent de leurs etats d'âme, de leur vacances, de leur commune, de politique, de sujets civiques, de sources de revenus, il n'en existe, en général, que de marginales.

Les adsenses sur la politique rapportent un ou deux centimes du clic et tombent souvent à plat par rapport au sujet de l'article. Quand aux adsenses, ce sont toujours les mêmes (Rencontres à Chartres avec Meetic, Femme de Ménage à Chartres avec machin, Plan de Chartres avec Google Maps), pas de quoi affoler le compteur de clics.

L'affiliation n'est évidement d'aucun secours pour ce type de site et les plateformes de pub 2.0 n'ont aucune demande pour ce type de site.

Un nouveau service, Adconcours, que nous sommes chargés de faire connaître, peut présenter une alternative intéressante à tester. Adconcours est un programme d'affiliation adossé au site concours.fr et lancé par un professionnel du jeu concours depuis 10 ans.

L'intérêt pour les blogs est simple: il existe des joueurs dans toutes les couches de la population qu'ils habitent à Chartres, s'intéresse aux jeux vidéo ou la vie politique, qu'ils cherchent des conseils beauté ou des infos sur les derniers transferts de foot.

Adconcours propose des tags simples à intégrer (dans le corps d'un post) ou dans la colonne du blog et surtout permet de choisir la dotation qui motivera le plus l'audienc du blog.

Au choix:
Un chéque de 250 euros
Un lecteur DVD portable
Une collection de DVD
Un GPS
Les grands classiques de la littérature
Un an de cinéma
Un séjour en parc à thème
Un ensemble collector 100% foot
Un week end en hotel de luxe
Un baladeur PM3
Un téléphone mobile dernière génération
Un appareil photo numérique
Un panier gourmand
Un relooking complet

Cette solution n'a rien de magique mais mérite d'être testée par ceux qui estiment que le service qu'ils offrent à la communauté à titre gracieux (leur blog) justifie de temps en temps un contre partie financère.


Clicky Web Analytics

eXTReMe Tracker