Etudier

Plusieurs fois par an, de nouvelles extensions voient le jour. La dernière en date était le point tel début 2009. Mais, pour des raisons budgétaires, on peut pas tout déposer de façon préventive (pour éviter le cybersquatting). Alors, devez-vous déposer votresociete.jobs ?

La réponse est claire: cela n'a rien d'utile pour 99% des entreprises françaises.

Dans le détail, la réponse mérite d'être affinée. 

Google recense 64000 pages pour l'ensemble des domaines sous cette extension qui a ete lancee en 2005, je crois.

Autrement, l'extension .jobs n'a pas été adoptée et elle n'a pas connue le succès escompté. Un article de 01Net le confirme

Donc, à priori, ce n'est pas une extension qui est porteuse et comme elle n'est pas connue, il est difficile de communiquer dessus car le grand public ne la connait pas.

Je pense que si vous la déposez, c'est avec l'idée de mettre l'adresse en .jobs du site, réellement, au coeur du message du message principal d'une campagne de recrutement avec un vrai budget de communication, qui véhicule un message: "Regardez comme nous sommes innovants: nous utilisons un nouveau type d'adresse que personne ne connait." 

Cela peut être un pari pour attirer l'attention des geeks dans le domaine IT ou des jeunes et entretenir l'image "jeune" de votre société surtout si elle recrute à l'international (l'essentiel des sites actifs derrière cette extension visant soit un public anglosaxxon, soit des cadres internationaux).

Attention, si vous l'utilisez pour une campagne franco-française, car la connotation du mot "jobs"  en Francais n'est pas la meme qu'en anglais ("jobs" = "travail" sans trop de connotation).

En Francais, "jobs" fait référence plutot a un petit boulot pour la plupart des gens, meme si les parisiens et les jeunes generations parlent facilement de leur travail en le nommant "job"

votresociete.emploi serait un super nom de domaine si cela pouvait exister.

Pour info (et parce que dans mon esprit, cela vient en dernier dans l'analyse), le prix d'un  point.jobs directement chez le registrar est de 15 euros. Or, de nombreuses sociétés de noms de domains françaises "full services" facturent encore 400 euros le dépôt de .com, là où un multiple raisonnable pour ces dernières serait de 8 à 10, soit un prix de 120 à 150 euros.

Voir le prix chez un registrar "self service" http://www.innter.net

Quitte à déposer, créez un nom de domaine court: voir nos conseils sur le choix d'un nom de domaine.

Clicky Web Analytics

eXTReMe Tracker