Etudier

Myspace est devenu le site le plus visité des USA selon certains classements. Votre entreprise peut-elle surfer sur la vague ?

100 millions d'utilisateurs, des dizaines de start-up qui fondent leur business plan sur une symbiose avec Myspace, un rachat en fanfare par Ruppert Murdoch, le magnat des medias anglophones, quand on parle de Myspace, on se doit d'utiliser des superlatifs.

En Europe, le phénomène était peu visible jusqu'à début 2006. Et pourtant Myspace, qui a doublé son nombre d'utilisateurs en un an, a dépassé Yahoo et Google en audience en juillet 2006. Des agences de webmarketing se sont même spécialisées sur le Myspace Marketing. 

Aussi, alors que Myspace débarque officiellement en France, on peut légitimement s'interroger sur la nécessité de faire migrer une partie de ses budgets vers Myspace, ne serait-ce parce que, avant même l'ouverture officielle de sa version française, de nombreux français sont déjà utilisateurs de Myspace.

Myspace, même aux Etats-Unis, touche des cibles bien particulières: en général, des jeunes de 10 à 30 ans, et même plus précisément, un coeur de cible de 13 à 23 ans. Myspace, à l'instar des Skyblog en France est avant tout l'outil d'une génération. C'est aussi ce qui explique un décollage aussi rapide. En deux ans, en Europe, les SMS sont devenus l'outil de communication des ados de la fin des années 90. En deux ans, aux Etats Unis, Myspace est devenu l'outil de networking des ados sur le web. On s'y présente sous ses plus beaux atours, avec des photos, son mini blog, on y affiche ses artistes préférés et surtout, on y montre son réseau d'amis. Plus votre réseau, enfin, TON réseau est grand, plus tes photos sont belles, plus populaire tu es. C'est un peu comme la cours du lycée.

Donc, sont concernées, en priorité, les entreprises qui chechent à toucher les cibles jeunes.

Elles peuvent intervenir de trois façons différentes:

- à travers des campagnes de publicités classiques. La commercialisation d'une partie de l'espace publicitaire y est assurée par de grandes régies publicitaires comme Advertising.com qui vous font apparaître sur des kyrielles de sites dont myspace.com, parfois sans insister dessus. Surfez sur Myspace pour vous en convaincre. Vous verrez énormément de publicités en français sur votre espace personnel si vous en ouvrez un.

- si vous évoluez dans le domaine de la musique, de la vidéo ou de la photo, vous avez intérêt à assurer une présence pérenne sous forme d'un compte Myspace, vous concevez votre espace Myspace comme un mini site événementiel que vous utiliserez comme passerelle. Vous tisserez un réseau de "friends" sur Myspace afin de figurer dans leur réseau d'amis et d'attirer un maximum de visiteurs sur votre espace Myspace. Ouvrez d'ailleurs, plutôt un compte professionnel si vous êtes un artiste afin de pouvoir permettre le download de chansons ou de vidéo, mais aussi afin de figurer au catalogue Myspace.

- enfin, vous pouvez créer un espace simple et vous contenter de contacter les utilisateurs rentrant dans votre cible. Offrez leur des goodies encore dénommés Widgets, sur votre espace afin de gagner leur sympathie. Attention aux fautes de goût, en essayant d'utiliser le jargon Myspace, vous risquez de passer pour un vieux croulant has been. Certaines expressions, qui vous paraîtrait très "jeunes" sont à banir car elles vous font passer pour un utilisateur novice.

 Voila, quelques bases pour investir ce nouvel espace de networking qui a renouvelé les méthodes de marketing viral et augure de ce que seront les stratégies de communications sur des sites comme wat.tv de TF1 ou encore wideo.fr de M6.

Pour gagner en temps et en efficacité, n'hésitez pas à contacter Neodia pour vous réaliser des opérations tests dans les règles de l'art. 

 

Clicky Web Analytics

eXTReMe Tracker